Laver son linge autrement

Le lavage de cerveau de générations entières par les fabriquants de lessive organisé à grands coups de publicité pour des lessives qui lavent toujours mieux et aux senteurs (chimiques) de plus en plus exotiques est un succès total

mais avant d'acheter la dernière lessive à la mode convaincu par les sirènes de la pub et des têtes de gondole il est peut-être temps de cesser d'avaler des couleuvres et de se poser les bonnes questions.


Pendant des millénaires l'homme s'est servi de ce qu'il trouvait dans la nature pour se laver et laver son linge, cendre+huile et aussi  plantes contenant de la saponine

Les gaulois inventèrent le savon puis celui-ci fut utilisé par les romains pour leur hygiène. Puis vint l'époque du savon (castille, marseille) avec la découverte en 1773 de la soude de synthèse par Nicolas Leblanc, découverte qui fut amèliorée en 1865 par le belge Solvay

La soude de synthèse etait née et avec elle la fabrication du savon à l'échelle industrielle.

La première lessive à base de détergent de synthèse fut lancée aux Usa en 1946 par P&G, en France en 1952 Lever fit de même avec Omo puis Skip (1959), la première lessive liquide fut lancée en 1982 et les premières pastilles datent de 1998!

La composition de cette lessive n'a pas vraiment changé depuis sa création, 15% d'agents lavants trés polluants, des conservateurs et des parfums de synthése, des antirouilles (pour le lave-linge) des azurants optiques (qui font apparaitre le linge jauni plus blanc en le rendant plus bleu! illusion d'optique)dérivés du stilbène, des colorants et des épaississants.

Rien de naturel me direz-vous! Et non rien de naturel, on vous vend du rève, de l'exotisme (bora-bora, tahiti, fraicheur des glaciers j'en passe et des meilleurs), les parfums sont pour la plupart des molècules de synthèse c'est à dire des dérivés du pétrole très allergisants et tenaces! 

Quant aux conservateurs contenus dans les lessives liquides ce sont eux qui provoquent de nombreux exzémas de contact chez les personnes sensibles : la MIT (méthylisothiazolinone) et le mélange MIT et CMIT (méthylchloroisothiazolinone) sont à eviter absolument, regardez la composition de votre lessive, si elle en contient changez!!!!

Mais revenons sur les parfums de synthése : le tour de force des fabriquants de lessive a été de nous persuader que le parfum (chimique) de leur lessive c'était "l'odeur du propre" et d'encrer dans l'inconscient collectif que du linge qui ne sent rien n'est pas propre!

Comment a-t-on pu arriver à faire avaler de telles couleuvres à la plupart d'entre nous moi comprise ? (j'ai moi aussi cédé à une époque aux sirènes des pub bien orchestrées jusqu'à ce que je me rende compte que mes problèmes de peau séche et de démangaisons venaient de tous ces parfums/conservateurs.

Mais la prise de conscience est hèlas encore trop limitée, et la puanteur chimique des vétements fraichement lavés gâche encore bien trop souvent la bonne odeur du parfum de luxe sur le quidam ravi de sa lessive "Bora-Bora"

Quand je dis tenace c'est le moins qu'on puisse dire puisque une housse de couette lavée depuis au moins deux ou trois ans (pas par moi lol) et laissée depuis sur une étagère a reussi à reffiler l'odeur à une serviette éponge! pire encore après 2 lavages en machine avec ma lessive qui ne sent rien je n'ai toujours pas reussi à me débarasser de cette odeur!

Comment peut-on avoir lobotomisé la socièté pour nous faire croire que ça sent bon!

Il est pourtant si facile de laver son linge naturellement, fabriquer sa lessive à base de savon de marseille en paillette et d'une simplicité enfantine et d'un cout bien moindre, la lessive à la cendre est parfaite pour le lavage quotidien, je l'utilise depuis plusieurs années maintenant, votre linge ne sentira rien certes mais il sera propre et sans allergène.

Autre cheval de bataille pour moi : les assouplissants dont plus personne ou presque ne peut se passer! (ahhhh l'ourson cajoline )

mais justement que contiennent t-ils exactement? des produits plutôt mauvais pour la peau!

-> de l'alcool

-> des agents de surface non ionique ( - de 5%) à la fois mauvais pour la peau et pour l'environnement

-> des substances chimiques comme le benzoate de benzyle : solvant odoriférant de synthése 

-> des parfums chimiques et des allergènes reconnus : L’exposition courante aux parfums chimiques est connue pour accentuer les symptômes de troubles respiratoires et dermatologiques, sans compter les phénomènes allergiques. Substances cancérigènes, perturbateurs endocriniens 

Cajoline contient notamment de la coumarine de synthèse, et surtout des Linalool de synthèse, qui peuvent provoquer des réactions inflammatoires.

Il contient également du Butylphenyl methylpropional, un parfum synthétique. Cette substance est listée comme possiblement allergique, et son signalement est donc obligatoire sur l’étiquette. (source consoglobe)

de plus l'assouplissant etant beaucoup moins rincé qu'une lessive il reste beaucoup plus de polluants et allergènes dans le linge! A PROSCIRE POUR LE LINGE DE BEBE OU DE PERSONNES ALLERGIQUES

Alors naturel l'ourson????)

il est si simple de s'en passer et de remplacer ce produit totalement issu de la pétrochimie et je le répète très polluant par du vinaigre blanc ( moins de 1€ le 1.5l) à mettre dans le bac "assouplissant" de votre machine avec eventuellement quelques gouttes d'huile essentielle, votre linge sera souple et doux et n'empestera pas le chimique 

Le vinaigre blanc est sans danger pour votre lave-linge, et comme il est anti-calcaire, il vous dispense du "calgon" ou autre cochonnerie vendue à prix d'or!

Quant aux lingettes "décolor'stop" et autres elles feront l'objet d'un prochain article.